Exercices - SDISPE

Aller au contenu

Menu principal :

Exercices

Le 24 Octobre 2012, les forces de sauvetage civil de la Riviera, du Pays-d'Enhaut et militaire (CIMI) se sont unies pour un exercice combiné à Rougemont.

Scénario : après plusieurs jours de fortes intempéries et d'abondantes précipitations, la région du Pays-d'Enhaut, dont les réseaux de communication sont déjà fortement éprouvés, subit des éboulements de terrain. Suite à une explosion d'origine inconnue, le Service de défense contre l'incendie et de secours (SDIS) du Pays-d'Enhaut déplore de nombreuses victimes. Les sapeurs-pompiers demandent l'appui du canton : protection civile, médecins cadres, samaritains, colonnes de secours et conducteurs de chiens sont mobilisés.

C'est sur la base de ce scénario que s'est déroulé, mercredi après-midi, l'exercice d'intervention de terrain 1:1 «CIMI». L'objectif de cette simulation visait le perfectionnement de la collaboration entre les partenaires sécuritaires civils de la Riviera et du Pays-d'Enhaut et les moyens militaires.

Nécessitant un important travail de préparation, ce type de mise en situation permet à tous les intervenants de comprendre le mode de fonctionnement des différents partenaires sécuritaires et de cerner les conditions d'une collaboration efficace sur le terrain, en mesurant au plus près d'une situation réelle, les phases et possibilités d'intervention des participants, les moyens engagés et les processus de collaboration.

Après sept semaines de formation, cet exercice vient conclure les cours de cadres en médecine d'urgence de l'Ecole d'officiers médecins de Moudon. Les urgentistes ont pu ainsi expérimenter la conduite et la prise en charge de patients en collaboration étroite avec les autres partenaires sécuritaires, dans une configuration reflétant la réalité d'une situation d'accident grave.

Sous la direction du major E. Grandjean (ECA), du lieutenant-colonel P.-A. Masson (Protection civile) et du lieutenant-colonel E. Pauchard (Ecole d'officiers médecins militaires de Moudon), les forces exercées étaient nombreuses : armée (Ecole d'officiers médecins militaires de Moudon), samaritains, pompiers (Pays-d'Enhaut et Montreux-Veytaux), protection civile (Riviera et Pays d'Enhaut), colonne de secours (Pays-d'Enhaut), Redog (secours des chiens de catastrophe) et Police cantonale. L'Etat-major cantonal de conduite (EMCC) participait à titre d'observateur.

«CIMI» en quelques chiffres :

• 126 personnes mobilisées, dont 7 partenaires sécuritaires

• 1 poste d'engagement

• 1 poste médical avancé

• 16 véhicules (transmissions, transport matériel, transports hommes, etc.)

Association Sécurité Riviera

Article du 24 octobre 2012 (Radio Chablais)
Article du 26 octobre 2012 (24 Heures)

Retourner au contenu | Retourner au menu